Psychologie, Bien-être, Vie pratique

« Indomptée » de Glennon Doyle

Résumé :

Le jour où elle croise le regard de celle qui deviendra sa femme, la vie de Glennon Doyle bascule pour toujours. Cet instant suspendu et inattendu fait voler en éclats les codes établis et elle prend alors conscience qu’elle a étouffé ses désirs pour se conformer aux diktats de la société.

Émouvant et drôle, percutant et tendre, Indomptée est un témoignage intime et un électrochoc galvanisant : l’histoire d’une femme qui découvre qu’une mère responsable n’est pas celle qui s’oublie pour ses enfants, mais une femme qui leur montre comment vivre pleinement.

C’est aussi l’histoire de chacune et chacun d’entre nous, lorsque nous commençons à croire en nous, poser nos limites, honorer notre colère et devenir audacieux·ses et indompté·e·s !

Mon avis :

Une lecture mitigée pour moi.

J’ai un peu de mal avec ce genre de livre tout droit sorti de la culture américaine. Si comme moi, Dieu et tout le folklore qui l’entoure ne vous parlent pas, passez votre chemin. Car il parle à l’autrice et pas qu’un peu ! Vous voyez les grands shows américains prônant l’amour de Dieu et tout le toin-toin…c’est exactement l’image qui m’a accompagnée durant ma lecture ! Alors je respecte cela, j’ai moi-même des croyances qui me sont propres, mais ce n’est pas du tout ma came dans un livre de développement personnel. Je ne développerai pas plus ce point, je risque de froisser des gens.

Deuxième point négatif : le style. J’ai trouvé ça lourd et souvent mal formulé. Est-ce peut-être lié à la traduction ? Ou l’autrice a-t-elle voulut faire dans le « langage familier » pour faire adhérer le plus grand nombre à ses idées? Je ne cherche pas un langage soutenu dans les livres de développement personnel mais là, j’ai eu du mal à apprécier ce style trop « parlé ». Heureusement, son humour apporte une note un peu plus légère.

J’ai par contre aimé les chapitres courts avec des thématiques précises à chaque fois. C’est un livre qu’on peut picorer. J’ai apprécié certaines idées visant à nous libérer du regard des autres. Si c’est un souci pour vous et que cela vous entrave, cette lecture sera bénéfique pour vous apporter beaucoup de liberté. Néanmoins, ne vous attendez pas à de la psychologie fouillée. On reste sur des grands clichés hein ! Pour ma part, je sais que je vis finalement et la plupart du temps en paix avec mes choix ou idées et que je me moque du regard des autres. Le fait de relire ce genre de bases a eu un effet bénéfique. Je me suis dit que tout le travail effectué jusqu’ici était très positif.

Enfin j’ai trouvé intéressant les passages où elle parle de ses conversations avec ses filles et comment elle arrive à désamorcer des angoisses, des peurs, des questionnements souvent profonds pour des enfants de cet âge. Un plus pour ces chapitres-là qui m’ont éclairé.

Du bon et du moins bon donc. Cela reste une lecture qui peut apporter des notions pour les néophytes en psychologie. Pour les autres, à part une piqure de rappel, rien de bien nouveau sous le soleil.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s