Polar, Thriller

« Le poète » de Michael Connelly

Résumé :

Le policier Sean McEvoy est retrouvé mort dans sa voiture. Chargé d’une affaire de meurtre abominable, son enquête n’avançait pas. Lorsqu’il apprend le suicide de son frère, Jack, son jumeau, journaliste de faits divers, refuse d’y croire. En cherchant à comprendre, il découvre d’autres cas de policiers apparemment poussés au suicide par des meurtres non résolus. Tous ont été retrouvés avec, à leur côté, des lettres d’adieu composées d’extraits de poèmes d’Edgar Poe. Un effrayant tableau d’ensemble commence à se dessiner. Jack fait pression sur les agents du FBI pour qu’une enquête soit ouverte sur ces suicides en série.

Mon avis :

Une très belle découverte avec cette lecture audio pleine de rebondissements pour cette 7ème lecture dans le cadre du Prix Audiolib 2021. Je ne connaissais Michael Connelly que de nom, je n’avais donc jamais ouvert un de ces romans. Et je suis ravie d’avoir autant accroché à cette enquête sur fond de meurtres de policiers, de vers d’Edgar Poe (oui, oui…) et de pédophilie. Cette dernière thématique est souvent rédhibitoire pour moi, mais ici, même si certains passages sont difficiles à écouter, j’ai réussi à les supporter. Le roman date de 1996, alors certes les technologies mises en avant dans le roman ont bien évolué depuis mais cela reste tout de même très crédible.

La psychologie des personnages est fouillée et complexe, leurs histoires souvent dures et sordides. C’est mon petit péché mignon dans les thrillers et j’ai été servi. A chaque page, on sent aussi la sincérité du héros, Jack, qui se livre, sans se brider, sur ses états d’âme, ses ressentis, ses doutes.

Les rebondissements sont nombreux. Le double twist final m’a vraiment surprise et j’ai trouvé que tout était amené avec beaucoup d’habilité. On sent que l’intrigue est extrêmement bien ficelée. La voix du lecteur, Benjamin Jungers, apporte un vrai plus à cette histoire. A la fois douce et prenante. Je n’ai jamais décroché de l’histoire. Pourtant, j’ai trouvé l’écoute très longue (16h43 tout de même), mais ça vaut le coup ! Une vraie belle découverte !

Un commentaire sur “« Le poète » de Michael Connelly

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s