Autobiographie, biographie, témoignage·Coup de coeur·Historique

« Le silence des vaincues » de Pat Barker

le silence des vaincues

coup de coeur

Résumé :

La guerre de Troie, mythe fondateur de toute la littérature européenne, commence par la banale histoire d’une reine enlevée à son époux par un autre homme. Mais, prisonnière du camp grec, une autre reine observe le destin du monde se jouer sous ses yeux : Briséis, la captive d’Achille, par qui la guerre basculera. Presque 3 000 ans plus tard, il est temps d’entendre sa voix – et à travers elle, peut-être, celle de toutes les femmes laissées muettes par l’Histoire et la littérature.

Mon avis :

Un livre sur lequel, contre toute attente, j’ai accroché immédiatement. Je dis « contre toute attente », car le style est assez particulier, sans fioriture, sec, tranchant parfois. Le thème de la guerre de Troie aurait pu me rebuter également car, sans raison particulière, j’avais décrété depuis toujours que cet évènement-là de la mythologie grecque ne m’intéresserait pas. Complètement stupide, je vous l’accorde ! Résultat des courses, j’ai appris énormément de choses et j’ai dévoré ce roman. Et puis j’ai enfin vu le film « Troie » que je n’avais jamais regardé.

On se replace dans le contexte : Ménélas, roi de Sparte, se voit ravir sa femme, Hélène par le jeune Pâris, prince de Troie. Ivre de rage, il monte une armée avec son frère Agamemnon et la plupart des rois grecs pour se venger (je vous la fais courte car c’est un peu plus compliqué que ça en réalité). Achille, demi-dieu, fait notamment partie de l’expédition.

C’est à travers le regard de Briséïs, jeune reine de Lyrnessos, devenue esclave d’Achille lors de la prise de sa cité que nous entrons dans le camp des combattants siégeant la ville de Troie. Briséis, comme toutes les femmes de ces villes détruites, est réduite au rôle d’esclave ou de concubine d’un grand guerrier. Chacune d’elles doit satisfaire de toutes les façons possibles les hommes qui ont tué leurs pères, maris, frères ou fils. Elles doivent soigner, nourrir, aimer les guerriers qui ont réduit à sac leurs vies.

Ce livre a divisé les lectrices Charleston car certaines scènes sont dures et le sexisme y tient une grande place. Certes, des scènes peuvent être brutales voire cruelles mais n’oublions pas que nous sommes en période de guerre. La mort, la torture, la saleté, la souffrance font partie du lot. Les femmes sont considérées comme des marchandises. On se les échange entre guerriers, elles sont des lots à remporter. Oui c’est dur, mais c’était ainsi. Personnellement j’ai trouvé que ce qui ressort du livre n’est pas cette place de femme bafouée, avilie et soumise. Bien au contraire. Le livre donne la parole à ces femmes qui sont d’ordinaire réduites au silence. Nous sommes dans leurs têtes. Le roman montre bien leurs désirs de résister à leurs manières. La difficulté aussi de vivre avec un homme qui a anéantit leur vie. On assiste à des syndromes de Stockholm assez impressionnants. Elles survivent comme elles peuvent. J’ai beaucoup aimé être dans leurs émotions, leurs ambivalences quant à la situation, leurs peurs, leurs petites, toutes petites joies parfois.

« Le silence sied aux femmes », voilà ce que disent les hommes dans ce livre. Cela fait écho à notre Histoire pas si lointaine et à une actualité douloureuse encore trop présente dans de nombreux pays. Ce qu’il ressort de ce livre c’est le courage de ces femmes. Alors que la résignation fait parfois surface, on sent qu’une lueur de vie suffisamment puissante gronde continuellement au fond d’elles pour leur permettre d’affronter, de lutter, de combattre et d’avancer. Elles ont choisi la vie. Ce sont elles les vraies guerrières de l’Histoire.

4 commentaires sur “« Le silence des vaincues » de Pat Barker

  1. Comme il vient de sortir, je vois ce roman passer un peu partout et je dois bien admettre qu’il me fait bien envie, même s’il doit être assez dur à certains moments, de ce que tu en dis. Enfin voilà, j’aimerais bien me faire mon propre avis 😉

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s