Psychologie, Bien-être, Vie pratique

« Et mon coeur se remit à battre » d’Eric Grange

et mon coeur s'est remis a battre

pas accroché

Résumé :

A 40 ans, Tony apprend qu’une maladie cardiaque le condamne à court terme. Alors, il décide de tout quitter tout pour enfin réaliser son rêve d’enfant : faire le tour du monde ! Surpris par une première expérience mystique dans la grande pyramide de Kheops, son voyage va devenir initiatique : il s’éveillera progressivement à lui-même en rencontrant des personnalités spirituelles, mais aussi en déjouant les propositions illusoires de certains charlatans. Il pratiquera de mystérieux rituels le reliant à des forces invisibles et bienfaisantes. S’ouvrant à l’amour, l’homme condamné et ordinaire va alors accomplir son improbable guérison en devenant un initié dépositaire de secrets de sagesse.

Mon avis :

Si dès le début, j’ai cru m’engouffrer avec bonheur dans une lecture initiatique mêlant deux romans que j’aime beaucoup « Mange, prie, aime » d’Elizabeth Gilbert et « L’homme qui voulait être heureux » de Laurent Gounelle, mon engouement s’est quelque peu atténué au fur et à mesure des chapitres.

Déjà, je n’ai pas vraiment adhéré à la plume de l’auteur. C’est assez factuel, je n’ai ressenti aucune émotion. Alors que Tony est sensé faire un voyage initiatique pour guérir d’une maladie du cœur qui va l’emporter, (ce n’est pas bien gai, vous en conviendrez !), on a une impression de détachement, comme si le personnage principal nous racontait ses expériences sans vraiment ressentir quoi que ce soit. La succession de chapitres et donc de lieux de voyage où le protagoniste fait des rencontres et des expériences spirituelles toutes plus différentes les unes que les autres m’a très vite lassé. La magie n’a pas opéré avec moi.

Les messages du livre sont bons (bien que déjà vus dans de nombreux livres de développement personnel) mais la forme n’a pas réussi à me séduire. Je suis passée complètement à côté. Même l’aspect « voyage » n’a pas réussi à me faire rêver alors qu’en ce moment je ne rêve que d’une chose, prendre un avion pour aller dans un autre pays. C’est dire…

2 commentaires sur “« Et mon coeur se remit à battre » d’Eric Grange

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s