Bande-Dessinées

« La guerre des tétons » tomes 1 à 3 de Lili Sohn

PicsArt_06-02-10.57.39

j'ai adoré

Résumé :

Je ne veux pas qu’on me regarde avec des yeux de petit chat, je n’ai pas besoin de pitié mais plutôt d’énergie cosmique ! Et si ça peut t’inciter à te checker les boobs ou ceux de ta blonde, eh bien tant mieux ! « Cancer du sein » : à l’annonce du terrible diagnostic en février 2014, Lili n’a que vingt-neuf ans. Loin de se laisser abattre, la jeune femme décide de mettre à profit ses compétences de graphiste pour créer un blog et y raconter son combat contre la maladie sous forme de dessins humoristiques. Sa tumeur, elle va l’appeler Günther, et un véritable « massacre orchestré » est mis au point pour l’éradiquer.

Mon avis :

Ce n’est clairement pas mon sujet de prédilection…en même temps, le cancer, ce n’est pas un sujet rêvé pour grand monde. Mais j’avais lu « Mamas : petit précis de déconstruction de l’instinct maternelle » de lili Sohn et quand j’ai croisé ces trois tomes à la bibliothèque avant le confinement, je les ai embarqué, en me disant, qu’au pire, si ça me rappelait de mauvais souvenirs, je les reposerais. Je les ai luS tous les 3 en une soirée.

Déjà je tiens à dire que c’est très drôle. Avec un sujet comme ça, on pourrait craindre que ça plombe le moral. Mais Lili nous rassure : ça se finit bien à la fin. Oui, en même temps on s’en doute un peu sinon ça serait clairement glauque. Mais moi, j’admire sa bonne humeur, la façon qu’elle a de prendre la vie avec le sourire, de donner un nom à son cancer pour pouvoir mieux le dégommer, de porter des leggings tous plus excentriques les uns que les autres à chaque chimio, de s’imaginer avec un téton bionique… Elle nous explique tout, de la découverte du cancer, à l’opération, les chimios, les traitements, les effets secondaires, la reconstruction des seins… Elle raconte tout et même les trucs les plus intimes. Et ça, je trouve que c’est sacrément courageux et vachement utile. Parce que pour toutes les femmes qui sont atteintes d’un cancer du sein, ça ne peut que les préparer à ce qui les attend. Pour les aidants, ça leur donne une jolie place de guerrier aussi, parce que ma foi, ils en chient grave aussi. Pour les autres, ça explique plein de choses qu’on ne s’imagine même pas et ça éclaire sur plein de facettes de la maladie.

Je ne peux donc, si le cœur vous en dit bien sûr, qu’à vous encourager à découvrir cette trilogie : « Invasion », « Extermination, « Mutation ».

IMG_20200602_231543_resized_20200602_111644008IMG_20200602_231556_resized_20200602_111643135IMG_20200602_231611_resized_20200602_111643757IMG_20200602_231619_resized_20200602_111643483

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s