Autobiographie, biographie, témoignage·Psychologie, Bien-être, Vie pratique

« C’est l’histoire d’un zèbre » de William Réjault

zebre

je recommande

Résumé :

William est un zèbre. Pas un zèbre de la savane… mais un zèbre comme vous en côtoyez autour de vous, dans votre famille, au travail. On a parfois du mal à comprendre ces personnalités atypiques, car être haut potentiel, c’est avoir une intelligence multiple, une sensibilité hors norme, et se sentir en décalage avec les autres.

Mon avis :

Un livre montrant le parcours de William Réjault, zèbre (ou surdoué, ou haut potentiel ou HQI ou précoce…choisissez le terme que vous souhaitez…) qui a découvert ses rayures à 42 ans. Petite précision pour ceux qui ne connaissent pas le sujet, le terme « zèbre » a été inventé par la psychiatre Jeanne Siaud Fachin. Il désigne des personnalités atypiques, à l’intelligence différente, indomptables, rayés (les coups de griffes des autres, de la vie les marquent souvent à vif ).

J’ai beaucoup lu, il y a un an et demi, sur le sujet quand j’ai découvert officiellement, après le fameux test, ma zébritude puis j’ai mis de côté le sujet, ayant épuisé toutes les sources d’information possibles. J’ai passé l’année à digérer tout ça, à accepter ma différence et à faire avec.

Et c’est aussi ce que nous explique William. Il parle des caractéristiques propres aux zèbres : le cerveau en ébullition constante, les blocages scolaires sur des thèmes précis en fonction de l’intérêt porté ou de l’affection envers le professeur, le fait d’être multipotentiel ce qui implique d’être doué dans pas mal de choses mais de s’éparpiller et de se perdre souvent, l’hypersensibilité à tout niveau, la synesthésie (c’est-à-dire associer plusieurs sens. Par exemple, moi, je vois le temps en 3 D et le déplace mentalement dans ma tête, mes lettres sont en couleurs et mes chiffres sont féminins ou masculins. Certains associent des mots à des odeurs ou des musiques…), les relations aux autres qui sont compliquées (oh oui misère, que c’est compliqué…), l’intuition et l’empathie importante… Bref, tout ça, tout ça et encore bien d’autres…

Et ce n’est pas si gai à vivre mais William, il a l’air d’être comme moi, il travaille beaucoup pour en faire une force. Et c’est ça que j’ai aimé dans son livre. Il est bourré d’astuces, de choses à mettre en place au niveau professionnel ou personnel, c’est souvent très drôle contrairement à d’autres bouquins sur le sujet où, après dernière page tournée, vous vous dites que jamais, jamais vous n’arriverez à vous intégrer ou à vous contenter de votre vie qui vous semble si fade et vous n’avez envie que d’une chose : vous petit-suicider !

Non, William, lui, il mord la vie à pleine dent, il est plein de peurs et de doutes (sinon ça ne serait pas un vrai zèbre) mais il avance. Il change de travail au gré de ses envies et capacités (merci de donner une vision positive des reconversions, ça m’a beaucoup aidé), il apprend encore et toujours, il se passionne pour 1001 choses, il s’entoure des bonnes personnes ( et c’est trèèèès important ! Exit les personnes toxiques, malveillantes que nous attirons souvent), parfois il déprime sévère (sinon, là encore, il ne serait pas un vrai zèbre), il grogne mais il se fait coacher (et Dieu sait que c’est vital pour nos personnalités atypiques) et il s’en sort toujours. Parce qu’on s’en sort toujours mais on ne le sait assez.

Il a écrit le livre qu’il aurait aimé lire à ses 20 ans pour montrer que cette différence peut être une sacrée force. Et le pari est réussi, car après ce témoignage, on se sent tellement moins seuls (qu’est-ce-que j’ai ri sur l’organisation des voyages, la même ici !). Merci William !

5 commentaires sur “« C’est l’histoire d’un zèbre » de William Réjault

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s