Polar, Thriller

« La Catabase » de Jack Jakoli

catabase

j'ai adoré

Résumé :

Elle émerge lentement, aveuglée par un projecteur.
Nue et enchaînée à une table métallique.
Près d’elle, un homme portant un masque de porc installe une caméra.
Il se retourne vers l’objectif et prononce quelques mots avant de saisir un marteau : « J’ai bien reçu vos paiements. Nous allons pouvoir commencer conformément à vos directives. »
Belgique, été 2006.
Un promeneur découvre un corps sauvagement mutilé.
Contraint d’intégrer la section criminelle d’un village tranquille, Matt entame sa première enquête.
Rien ne pouvait le préparer à ce qu’il va découvrir.

Mon avis :

« La Catabase »… Je ne connaissais pas ce mot, je vous laisse aller voir sur notre ami Wikipédia de quoi il s’agit et ça va vous donner un avant-goût de ce qui vous attend derrière cette couverture.

Le premier chapitre nous plonge dans une situation plus qu’anxiogène. Une femme, nue et attachée, est torturée par un homme portant un masque de porc.  Je vous passe les détails et la loooongue liste des tortures. Entre cris, hémoglobine et chair écartelée, un détail nous interpelle. L’homme parle à une caméra. Il s’adresse à des personnes physiquement extérieures à la scène. Mais bien présentes de l’autre côté de l’écran et qui semblent passer des ordres de tortures.

Bienvenue dans la lie humaine.

Bienvenue dans cet univers où la perversité n’a aucune limite.

Bienvenue dans le darknet.

Jack Jakoli est enquêteur au sein de la police judiciaire fédérale belge dans la vraie vie. Pour ce premier roman il s’est basé sur des faits réels (qu’il a édulcorés, c’est dire…) et clairement ça fait froid dans le dos. Il nous entraine dans une enquête sur fond de corruption, de violence, de pouvoir et d’argent, le tout mélangé à ce que vous pourrez trouver de plus noir dans l’âme humaine. Les retournements de situations sont là. J’ai vu arriver le premier mais pas le deuxième. Bien joué ! Seul petit bémol pour moi, j’aurais aimé que les personnalités des protagonistes soient plus approfondies mais cela a été atténué par une intrigue intelligemment menée du début à la fin.

La plume est addictive. J’avais déjà fait connaissance avec elle durant la lecture de sa première nouvelle « Punition » et je l’avais adoré. De nouveau, elle m’a percuté de plein fouet. C’est incisif, franc, efficace. Les chapitres sont courts, j’aime ça. On avance vite, on veut savoir, les pages se tournent à toute allure. Trop vite même, on aimerait plus de pages et pour ça je ne vois qu’une seule solution…

Jack, j’espère que tu avances sur le deuxième, on est nombreux à t’attendre ! Mais non…pas de pression !

Bref, foncez !

3 commentaires sur “« La Catabase » de Jack Jakoli

  1. Je me maudit chaque jour d’avoir par trois fois croisé l’auteur et eu ce livre à portée de main, et finalement je ne me suis décidée à le commander que fin décembre et il n’est toujours pas arrivé… Une grande frustration 😏 surtout avec de tels retours !!

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s