Comédie, Humour·Contemporain

« La vie rêvée de Virginia Fly  » d’Angela Huth

virginia.jpg

🌞Mon éval : 3,5/5🌞

Résumé : 

Souvent, debout face à ses élèves ou allongée sur son lit, Virginia Fly a la vision merveilleuse d’’une main d’’homme caressant son corps, déclenchant un frisson le long de son épine dorsale. Que ferait-elle si un inconnu apparaissait à la fenêtre, pénétrait dans la pièce et la séduisait? Car à trente et un ans, Virginia, toujours vierge, vit sagement chez ses parents, dans la banlieue de Londres. Il y a bien son ami Hans, un professeur mélomane, mais ce n’’est pas lui qui assouvira ses fantasmes. Non, celui qu’’elle attend, c’’est Charlie, son correspondant américain, dont la visite s’’annonce enfin après douze années d’’échanges épistolaires. Seulement cette arrivée coïncide aussi avec la diffusion d’’un reportage télévisé sur Virginia, qui se prend à rêver que, parmi les opportunités tout à coup florissantes, il en est une – peut-être le charmant Ulick Brand ? – qui saura combler ses attentes.

Avis :

J’en ai fini avec Virginia Fly et sa vie sexuelle! 😂😂😂 Virginia, institutrice de 31 ans, encore vierge, a une vie tellement pathétique, creuse et sans piment qu’elle en vient à rêver de viol…Première phrase du livre : » Virginia Fly se faisait violer, en esprit, en moyenne deux fois par semaine. » Là je me suis dis : Okkkkkkkkkkkk………!!!!! C’est quoi ce délire!!!! »😨😨😨 Mais très vite on comprend que Virginia fantasme un peu sa première fois et a finalement un cœur d’artichaut. Elle se voit vivre une histoire d’amour et une vie de famille avec son correspondant américain qui s’avèrera être un vrai crevard. La scène de la première fois ratée, qui s’avère être un viol, est décrite de façon tellement cynique et froide que ça en devient risible. Il faut le lire pour comprendre. J’avoue que dit comme ça, ça peut choquer! Puis elle se prendra d’affection pour un autre type, à qui elle fondera de grand espoir après une seule soirée en sa compagnie ( vous savez quand on met le nom du mec après notre prénom pour savoir si ça rend bien une fois mariée…avouez on l’a toutes fait! ) mais là encore elle tombe sur un crevard…bref! On suit les péripéties de Virginia en se prenant d’affection pour elle. C’est une fille très intelligente mais qui vit dans un autre monde, qui manque de confiance, qui se perd un peu entre ses vœux profonds et ce que lui dicte la société. Il faut savoir que ce livre a été écrit dans les années 70, mais il reste terriblement d’actualité quant à la place de la femme dans notre société. Et finalement les crevards des années 70 sont les mêmes que ceux de maintenant!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s